Make your own free website on Tripod.com

 

Main levée
  • Gestes exécutés sans appuyer sa main sur la surface de travail, sans aide technique.
Maquette
  • Est constituée par l’assemblage de volumes de toutes sortes.
    Elle représente, le plus souvent à l’échelle réduite, une oeuvre, un projet, un monument.
Mat
  • Qui n'a pas d'éclat ou de brillance.
  • Antonyme, Lustre.
Malléabilité
  • Caractère de ce qui est souple, et peut prendre toutes sortes de formes.
  • La terre glaise est une substance malléable.
Marouflage
  • Papier ou toile, qui peuvent être appliqués sur un mur ou sur tout autre support en utilisant une colle forte. Le maroufle composé à l’origine de seigle ou d’un mélange de céruse, litharge, huile et terre d’ombre.
Masque
  • Objet tridimensionnel qui reproduit l'aspect du visage, le transforme ou le déforme.
  • Dispositif utilisé pour protéger la surface d’un tableau de l’application d’une couche de couleur. Souvent constitué de ruban gommé, il permet de peindre une grande surface sans se préoccuper des détails. 
    On l’enlève lorsque la peinture est sèche pour découvrir la couleur du support.
Matériel
Matière,  Matériau
  • Sensations que produisent sur l'œil les stratégies d'utilisation des matériaux et des outils par analogie au sens du toucher ; la matière d'une œuvre picturale dépend de la malléabilité, plasticité, onctuosité, fluidité du médium utilisé et de la touche du peintre.
  • "Tout ce qui, à l'œil, donne l'impression du toucher" :
    • due à la touche de l'artiste, à la facture : au geste par rapport à l'outil.
    • due à la texture, à la tactilité des matériaux, à leur transformation.
    • due aux médiums et au support : la trace laissée par rapport au support...
    • due à l'illusion des matières réelles : en dessin, peinture, sculpture.
    • en contraste : brillant / mat, lisse / rugueux... ou en passage.
Maroufler
  • Appliquer ou coller sur une autre surface
Médium
  • Matière colorante déposée sur un support (gouache, encre, acrylique...) à l'aide d'outils divers, par extension un papier collé est considéré comme médium ; Substance intermédiaire entre le liant et le diluant : tout liquide servant à détremper les couleurs.
Mélange optique
  • Abandon du mélange des couleurs sur la palette pour l'emploi des tons purs qui, juxtaposés en petites touches, se mêlent optiquement dans la perception visuelle du spectateur.
  • Voir aussi impressionnisme
Mémoire
  • Faculté de conserver et de rappeler des observations et des choses du passé.
  • De mémoire, sans avoir la chose sous les yeux.
Métal à repousser
  • Il est en aluminium ou en cuivre, il se vend en mince feuille ou en rouleau. 
    Il existe en différentes couleurs. 
    Il peut être coupé, gravé, façonné, patiné, et on peut le couvrir d’encre noire ou d’émail à vitrail. 
    On peut y substituer des assiettes d’aluminium, de même que les couvercles qui scellent certains contenants.
Métaphore
  • Image par laquelle on assimile un objet à un autre (ou à un être) sans avoir recours à un terme de liaison ; à ne pas confondre avec la comparaison. Exemples : "un tigre" pour un homme féroce, "une vie orageuse"...
Mirette
  • Outil de sculpteur servant à soustraire, à creuser ou d’évider de la matière de manière à créer des textures pour une première version de sa réalisation en argile.  
    Ses extrémités, de formes différentes sont en métal. 
    Il est possible de fabriquer ses propres mirettes avec un fil ou un ruban de métal que l’on fixe à un manche de bois.
  • Voir aussi ébauchoir.
Mise au carreau
  • Procédé de report d’un dessin sur un autre support. 
    Le dessin à reporter est quadrillé de lignes perpendiculaires tracées régulièrement, formant ainsi des carreaux qui servent de repères.
  • Les figures qui se trouvent dans ces carreaux sont reportées sur l’autre support, qui a été préalablement quadrillé de la même manière si la reproduction doit avoir la même dimension, avec des carreaux plus grands s’il s’agit d’un agrandissement ou plus petits s’ils s’agit d’une réduction.
  •  On tient compte, pour ce report, de la position de chaque élément du dessin par rapport aux lignes et par rapport à l’emplacement dans chaque carreau. 
  • Le dessin aux carreaux se nomme également graticulage ou craticulage.
  • Voir aussi pantographe.
Mobile
  • C'est un ensemble d’éléments légers qui bougent, le plus souvent sous l’influence des mouvements de l’air. 
    Certains auteurs considèrent le mobile comme un volume ouvert.
Modelage, Modelé
  • Transformer une substance (glaise, cire, etc.) en lui donnant une forme figurative ou abstraite.
  • Procédé classique d'imitation en peinture, qui consiste à imiter les trois dimensions sur une surface plane en utilisant les contrastes de valeur (hachures et/ou dégradés).
Modulation
Monochrome
  • Peinture d'une seule couleur ; pratique picturale du XXe siècle. 
    Réf : Malévitch précurseur en 1915 avec "Carré noir sur fond blanc", "Carré blanc sur fond blanc" en 1918, Yves Klein en 1947; Robert Ryman.
  • Voir aussi couleur, trichromie, quadrichromie et polychrome.
Monotype
  • Procédé de gravure qui ne permet de tirer qu'un exemplaire à partir d'une planche ; l'artiste compose un dessin à la peinture à l'huile, à l'aquarelle, ou à l'encre typographique, sur une surface lisse (du verre) ; puis on applique une feuille de papier contre la planche et limage est transférée par frottement ou au moyen d'une presse à eau-forte.
  • Voir aussi gravure.
Montage
  • Construction et assemblage d'éléments divers, semblables ou identiques.
Mosaïque
  • Cet art très ancien, relevant à la fois de la peinture et de l’architecture, consiste à incruster, dans un lit de plâtre, des fragments de pâte de verre, de céramique, de pierre, de marbre. 
    Particulièrement utilisée par les Romains, la mosaïque fait aussi largement partie du décor paléochrétien (Ravenne). 
    Après un long déclin, elle a retrouvé la faveur des artistes du XXe siècle (Léger, Mirò, Chagall).
Motif
Murale
  • Peinture exécutée directement sur un mur. Ex: peinture historique, graffiti, tag, etc.